Alan
Mascot @ Alan
6 juilSanté

COVID-19 : rester vigilant

Avec la phase 3 du déconfinement, il est temps de faire le point sur ce qui a été fait, et sur ce qu’il reste à faire tant que la pandémie est déclarée.

telescope-over-paris

Photo : John Towner, Unsplash

Ce qu’il faut retenir

Pour comprendre où on en est, regardons d’où l’on part.

🌍 Un peu de contexte

  • Fin juin, le nombre de décès liés à la COVID-19 était de quasiment 500 000 dans le monde (29 778 en France) ;
  • Le nombre de contaminations est généralement en baisse (sauf ajustement) ;
  • Pour aller plus loin, le site Santé Publique publie un l’historique de ses points épidémiologiques ;
  • Et le Gouvernement a créé un guide des indicateurs de la crise sanitaire, avec des liens utiles pour suivre son évolution.

👩‍🏫 Ce qu’on sait sur le virus

  • La majorité des personnes infectées ne présentent aucun symptôme ;
  • La majorité des malades guérissent spontanément en quelques jours ;
  • Le confinement a ralenti la propagation de la maladie ;
  • Le masque et les gestes barrières sont des protections efficaces.

🙇‍♂️ Ce qu’on ignore encore

  • La durée de vie du virus sur une surface ;
  • L’impact saisonnier sur la propagation du virus ;
  • La date d’arrivée et la disponibilité du vaccin.

(Source générale : Institut Pasteur)

Rester vigilant

L’été semble ralentir la diffusion du virus, mais « une intensification de la circulation du SARSCoV-2 dans l’hémisphère nord (…), notamment à l’approche de l’hiver, est extrêmement probable. » La vigilance est donc de mise pendant les mois qui viennent, d’autant plus que les cas augmentent en Europe et qu’on n’est pas à l’abri des canicules.

🧪 Le vaccin est encore loin

Les recherches se poursuivent, avec notamment la création d’une alliance européenne. Mais la mise au point d’un vaccin peut prendre entre 6 mois et 3 ans. L’OMS a fait un point sur la situation le 24 juin (en anglais), et le New York Times et le Milken Institute ont créé chacun leur propre page de suivi (en Anglais).

😷 Le masque, ça marche

Pas de secret : masques et gestes-barrières autant que possible ! 🤷‍♂️ C’est contraignant, c’est pas convivial, et si-c’est-ça-le-monde -d’après-bah-on-préférait-le-monde-d’avant, mais comme disait Karl, « ça peut vous sauver la vie » — et celle des autres.

🤲 Personnes à risque

Tout le monde n’est pas égal face au virus. Les personnes fragiles sont identifiées ici. Si vous en faites partie, cette liste de questions-réponses peut vous aider à vous protéger plus efficacement.

👩‍⚕️ Se faire tester

Le test sérologique se fait sur ordonnance et est remboursé sous conditions. Pour localiser un laboratoire capable de l’effectuer, vous pouvez consulter le site santé.fr ou votre application Alan (on en parle plus bas).

Alan vous accompagne

Depuis sa dernière mise à jour (à récupérer sur l’App Store ou le Play Store), l’application Alan peut aller encore plus loin pour vous aider.

🔎 Diagnostic

Le test intégré à l’application a été amélioré avec les dernières recommandations des professionnels de santé.

🗺 Carte des laboratoires

Alan Map vous permet de localiser le laboratoire le plus proche de chez vous pour effectuer un test de dépistage.

🔭 Téléconsultation

Avec notre partenaire LIVI, vous pouvez consulter un médecin en vidéo. Il pourra vous prescrire un test si vous présentez des symptômes.

📰 Information en continu

Notre rubrique d’aide est mise à jour en permanence avec les dernières actualités sur l’épidémie, et des articles d’aide concrets — par exemple, comment bien porter un masque.

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie