Alan
Mascot @ Alan
1 oct 2020Santé

🦷 La poussée dentaire, rude épreuve

L’essentiel : comment se passe la poussée dentaire.

Temps de lecture : 3 minutes


La poussée dentaire est un sujet sensible qui fait grincer des dents, les petits comme les grands.

Ce moment peut autant passer inaperçu qu’être un moment difficile à vivre pour votre enfant … comme pour vous même.

Quand commence-t-elle?

Habituellement, la poussée dentaire débute entre 4 et 7 mois.

  • Les 20 dents primaires communément nommées « dents de lait » s’installent toutes avant les 3 ans de votre enfant.
  • Les premières à apparaître sont les incisives du bas puis celles du haut.
  • Les dernières sorties concernent les molaires.

MAIS, car il y a toujours un « mais », chaque enfant est différent se développant à son propre rythme. La poussée dentaire ne fait pas exception : quand certains peuvent naître avec déjà une ou deux dents, d’autres peuvent les voir apparaître plus tardivement que la moyenne.

Quels sont les signes?

Les indices qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille à vous parents, sont :

  • une salivation intense
  • des joues rouges
  • des gencives gonflées, sensibles avec possiblement un changement de couleur.
  • une élévation de la température corporelle
  • des selles molles et des fesses rouges
  • un sommeil perturbé
  • un refus de s’alimenter
  • une irritabilité, une nervosité
  • votre enfant pourra également tenter de mâchouiller tout ce qu’il trouve pour se soulager.

Que faire pour soulager votre enfant?

  • Cajolez-le, réconfortez-le, soyez empathique : même nous adulte que nous sommes avec une rage de dents, nous ne sommes pas de la meilleure compagnie.

  • Massez sa gencive doucement avec un doigt humide ou un tissu propre. Vous trouverez en pharmacie des huiles ou des solutions qui peuvent également être appliquées sur les gencives de votre enfant.

  • Tentez l’homéopathie, elle semblerait particulièrement efficace pour les poussées dentaires
  • Essuyez délicatement et régulièrement l’excédent de salive autour de sa bouche et de son cou pour éviter une irritation et provoquer d’autres douleurs. Pour certains, le bavoir autour du cou devient un accessoire de « mode ».
  • Proposez lui un anneau de dentition mis préalablement au réfrigérateur. Le froid produira un effet anesthésiant
  • Donnez lui des aliments froids adaptés à son âge tel que des yaourts ou des compotes par exemple.
  • Si vous l’allaitez à la demande, n’hésitez pas à le mettre au sein. La succion est anti-douleur et réconfortante par la libération d’endorphines.

À noter : on ne peut pas parler de poussées dentaires sans parler du collier d’ambre, dont la croyance populaire lui donne des propriétés antidouleurs. Si vous souhaitez tenter l’expérience, il reste cependant primordial de choisir un collier qui respecte ces deux normes de sécurité :

  • chaque perle doit être séparée des autres par un nœud pour éviter une inhalation.
  • il doit pouvoir se rompre pour éviter le risque de strangulation (la force de traction devant être supérieur à 2,5kg)

Comment prendre soin des nouvelles dents?

Enfin, il faut savoir que ces dents ont une durée de vie limitée, mais ont un rôle essentiel. Elles sont un élément clé dans l’apprentissage de la parole et dans l’alimentation de votre enfant. Elles servent de guide aux dents définitives.

L’émail plus fin et fragile les rend plus sujettes aux caries. Il faut par conséquent y prêter attention en les nettoyant le soir avec une compresse humide puis à partir de 1 an/ 1 an et demi en les brossant.

Attention à la tétine et au pouce qui peuvent provoquer des déformations de la mâchoire.

Comme vous l’avez compris l’empathie et la patience sont les vertus de cette période difficile. Votre présence auprès de lui lors de cette épreuve ne fera que consolider cette belle relation entre vous.

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie