Alan
Mascot @ Alan
10 septSanté

Les 5 questions que vous n’osez pas poser sur le masque


⏱ Temps de lecture : 4 minute(s)

👨🏻‍⚕️ Article vérifié par le Dr Pierre-Auguste Beaucôté


Le port du masque est entré dans nos habitudes quotidiennes. Pourtant, soyons honnêtes, on ne sait toujours pas bien comment l’utiliser. Il faut dire que le discours scientifique et politique a beaucoup varié sur cette question, suscitant une très grande confusion. Alan répond aux 5 questions que vous n’osez pas poser sur le masque.

🚂 Mon voisin dans le train porte son masque sous le nez. Ça m’angoisse, est-ce que je risque quelque chose ?

Qui n’a pas ragé en voyant son voisin dans le train ou dans le bus avec un masque qui ne protège pas son nez ? En réalité, c’est avant tout lui qui prend des risques, plus que vous. Le virus entre surtout dans le corps par le nez, mais en il sort principalement par la bouche. L’éternuement cependant, se fait par le nez et par la bouche. Vous êtes donc plus à risque si votre voisin porte mal son masque.

Que faire dans ce cas ?

Adressez vous à lui, et faites lui remarquer qu'un masque porté sous le nez ne protège pas du tout son porteur de l’inhalation de particules virales. Il est donc le principal à se mettre en danger, mais il met aussi en danger ses voisins.

Ne soyez pas timide à ce sujet, et exigez qu'il mette son masque correctement : c'est votre santé qui est en jeu.

"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres"

🤷 Je réutilise 3 jours de suite mon masque en papier, est-ce grave, Docteur ?

Non, vous devriez survivre ! À l’origine, les masques chirurgicaux étaient destinés, comme leur nom l’indique, à la pratique médicale. Dans un bloc opératoire, il faut changer son masque toutes les 4 heures au maximum car l’humidité altère ses propriétés filtrantes. Dans la vraie vie, où l’on met son masque 5 minutes pour entrer à la boulangerie ou chez le charcutier, ces précautions ne sont pas forcément nécessaires. L’essentiel est de ne pas poser son masque n’importe où entre deux utilisations (l’idéal est de le garder dans un petit sac prévu à cet effet).

Veillez cependant à ne pas garder votre masque trop longtemps : ses propriétés de protection s'altèrent avec l'utilisation, et vous ne serez jamais mieux protégé que par un masque neuf.

Il est nécessaire de changer son masque s’il devient humide, par exemple quand vous êtes dans un bureau pendant de longues heures. Il est alors recommandé de ne pas utiliser ce même masque le lendemain. Il est également préférable de changer de masque après avoir été en contact proche avec de nombreuses personnes, par exemple dans une soirée. Le risque est que votre masque soit alors contaminé.

🧑‍💻 Je peux enlever mon masque quand je parle en réunion ?

C’est une habitude qui a été prise dans de nombreux milieux professionnels : en réunion, tout le monde est masqué… sauf quand quelqu’un prend la parole. Le masque n’aide certes pas à se faire bien entendre mais c’est une grosse erreur car c’est en réalité à ce moment précis qu’il faut porter un masque.

Le virus du Covid-19 se transmet notamment par des aérosols qui sont émis en grande quantité lorsque ce que l’on parle ou que l’on chante. C’est ce qui explique que les gros clusters se développent souvent dans des lieux où l’on utilise ses cordes vocales : bars, discothèques, stades, églises… José Luis Jimenez, spécialiste des aérosols, a un conseil très clair : « n’enlevez JAMAIS votre masque quand vous parlez : on exhale 10 fois plus de virus quand on parle ».

👀 Le masque de ma voisine dans le bus est mal ajusté sur les côtés. Est-ce un problème ?

Oui, votre voisine de bus n’est pas bien informée sur le sujet : un masque ne sert presque à rien s’il est mal ajusté ! Il ne protège ni sa propriétaire ni les autres. Il ne faut pas qu’un flux d’air puisse passer sur les côtés, en haut ou en bas.

Pour mesurer les risques que vous prenez, tout dépend d’où vous êtes placés face à cette personne dans le bus. Une expérience menée par des chercheurs hollandais a montré qu’un masque mal ajusté sur les côtés redirige les aérosols vers l’arrière. C’est donc si vous êtes placé derrière cette dame que vous prenez le plus de risque de respirer d’éventuelles particules infectées.

👧 À partir de quel âge puis-je faire porter un masque à mon enfant ?

Rappelons les règles en vigueur en France : le port du masque est obligatoire pour les enfants de 11 ans et plus dans les lieux clos publics et dans les rues de certaines villes. Le masque est également obligatoire à l’école dès le collège. Mais qu’en est-il des plus petits ?

«Je considère que c'est très compliqué de demander à un enfant de 10 ans à l'école primaire de porter un masque toute la journée, à l'intérieur, en extérieur, de jouer avec dans la cour de récré», expliquait le ministre de la Santé Olivier Véran. Mais tous les spécialistes ne sont pas d’accord avec cette barre des 11 ans. L’OMS le conseille à partir de 6 ans dans les zones où le virus circule activement (comme en France actuellement).

Juste avant la rentrée, un collectif de médecins a publié une tribune réclamant le port du masque dans les écoles dès 6 ans pour faire face au risque de contamination dans les salles de classe. Au nom du principe de précaution, il peut être utile de faire porter un masque à vos enfants dès 6 ans dans les transports publics et dans les lieux clos. Par contre, les spécialistes déconseillent formellement le port du masque en-dessous de 2 ans. Voilà au moins une chose sur laquelle ils sont d’accord.

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie