Alan
Mascot @ Alan
1 juilSanté

🧸 Les problèmes de sommeil chez l’enfant


L’essentiel : quelques conseils pour aider votre enfant à dormir sereinement.

Temps de lecture : 2 minutes

👨🏻‍⚕️ Article vérifié par le Dr. Carole Desanges (pédiatre) et le Dr. Pierre-Auguste Beaucoté


Nombreux sont les parents qui rencontrent des difficultés avec le sommeil de leur bébé dans les premiers mois ou même dans les premières années. Dans ce guide nous vous donnons quelques conseils pour aider votre enfant à faire ses nuits.

😶 Que faire si mon bébé pleure?

Avant 4 mois

Avant 4 mois, l’enfant ne fait pas de caprices. Ses pleurs servent à vous signaler un inconfort. Il n'est donc pas recommandé de le laisser pleurer ! En cas de pleurs, vous pouvez le prendre dans vos bras autant que souhaité 🤱

❗️ Sauf quand vous vous endormez (voir les accidents de l'enfance)

👉 Vous pouvez consulter nos conseils pour coucher un bébé en toute sécurité.

Après 6 mois

Si votre enfant ne fait pas ses nuits après 6 mois, vous pouvez modifier votre comportement progressivement pour lui apprendre à s’endormir seul. En cas de pleurs nocturnes :

  • Vérifiez qu’il n’ait pas de problème ou de besoin (faim, change, douleur ou inconfort).

S’il n’a aucun problème apparent :

  • Vous pouvez laisser pleurer votre bébé pendant quelques minutes pour lui apprendre à chercher son sommeil.
  • Si ça ne passe pas, vous pouvez aller le voir, le rassurer, lui parler, le toucher ou l’embrasser, mais évitez de le prendre dans les bras.
  • Si les pleurs persistent après quelques minutes, vous pouvez y retourner en le prenant dans les bras.

🧸 Évitez au maximum de le laisser dormir dans votre lit.

😴 Aider son enfant à faire ses nuits

Un enfant fait en moyenne ses nuits entre 3 et 6 mois et il arrive que des problèmes de sommeil se poursuivent pendant les 2-3 premières années.
Voici quelques conseils pour aider votre enfant à bien dormir.

Avant 6 mois

🤰Comprendre le rythme

  • Durant les premières semaines de vie, un nouveau-né garde son rythme de foetus et dort généralement plus la journée que la nuit.
  • Son alimentation fréquente - entre 8 et 12 fois par 24h - le conduit à se réveiller souvent, et ses plages de sommeil durent ainsi 2-3 heures.

🍼 Conseils

  • Il est important que votre enfant s’habitue au rythme nuit-jour : pour cela maintenez un rythme normal en journée (ne fermez pas les volets dans la journée et ne vous empêchez pas de faire du bruit).
  • Faites dormir votre enfant dans votre chambre.
  • Veillez à respecter les recommandations pour la sécurité de l’enfant.

💚 Pour vous, parents : vos périodes de sommeil seront courtes et il est important de dormir quand votre bébé vous en laisse l’occasion. Même une sieste de 20 minutes est réparatrice.

Après 6 mois

Il est fréquent que les difficultés de sommeil persistent dans la petite enfance (entre 6 mois et 3 ans), et il existe des solutions. Parlez-en avec votre pédiatre qui saura vous conseiller.

Voici en attendant les conseils pédiatriques pour favoriser des nuits apaisées après 6 mois.

🏰 Il est recommandé de mettre votre enfant dans sa chambre après un an.

🧸 Créez un environnement favorable

  • Afin de favoriser un bon sommeil, votre enfant doit être dans une pièce fréquemment aérée, et à une température comprise entre 18 et 20°C.
  • Il est conseillé de tourner son lit pour que le nourrisson voit la porte.
  • Vous pouvez placer une veilleuse, ou un mobile musical pour l’apaiser.

😴 Rituel d’endormissement

  • Votre enfant a besoin d’être rassuré. Vous pouvez instaurer un rituel de couchage, que vous répéterez chaque soir, et qui rassurera l’enfant : se laver les dents pour les plus grands, chanter une comptine, lire une histoire… dans un ordre respecté chaque jour.

🚨Éviter les sources d’excitation avant le couchage

  • Il est important que votre enfant soit apaisé avant d’aller se coucher. Les écrans sont une source d’excitation, et il faut donc les limiter avant le coucher après 3 ans.

⚠️ Rappel : "pas d'écran avant 3 ans" - jeux videos, télévision, portables et tablettes sont fortement déconseillés avant 3 ans par le ministère de la santé, les conseils pédiatriques, le CSA...

Il n’y a pas de règle absolue pour parler du sommeil des enfants, et chaque enfant finira par trouver son rythme. Votre pédiatre vous aidera et vous conseillera dans cette période. Si les troubles persistent, il existe des psychologues spécialisés dans les troubles du sommeil qui pourront venir en aide à votre enfant.

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie