Alan
Mascot @ Alan
1 aoûtSanté

Siège auto : quel modèle pour la première année ?

Futurs ou jeunes parents, vous vous demandez comment transporter et assurer la sécurité de votre bébé au cours de ses premiers mois ?

On essaye de vous éclairer à ce sujet. 💡

💭 Un préambule important

Si vous n’avez pas de voiture, optez plutôt pour les services de taxis dûment équipés : un choix plus rentable et moins encombrant. (G7 a un tel service par exemple)

Et cela fonctionne dès la sortie de maternité !

🤙 J’en ai besoin

Vous le savez peut-être, en France l’utilisation d’un dispositif de retenue adapté est obligatoire jusqu’à 10 ans.

Pour connaître les modalités de cette mesure en détails, vous pouvez consulter les recommandations officielles, résumées dans ce document.

⚠️ Sécurité

Avant toute chose, sachez que la position la plus sécurisée est celle où l’enfant est installé dos à la route. En France, cette recommandation vaut actuellement jusqu’à l’âge de 15 mois. Dans les pays scandinaves, cette pratique s’étend jusqu’à 4 ans.

Concrètement, pour les premiers mois, il vous faut donc opter pour un siège-coque du groupe 0+ allant jusqu’à 13 kilos conforme aux normes européennes i-Size R129, entrées en vigueur en 2013.

Cette réglementation tente de saisir au mieux la morphologie de l’enfant à l’aide de plusieurs critères - au-delà de la seule donnée poids qui diffère beaucoup d’un enfant à l’autre - impose de faire voyager les enfants plus longtemps qu’auparavant dos à la route et vise une généralisation de l’utilisation du système Isofix.

✌️ Praticité

Commencez par faire le point sur les options dont votre véhicule dispose 🚘. Les voitures récentes sont généralement équipées de ces fameuses fixations Isofix ce qui vous évitera les contorsions pour passage de sangles - c’est du vécu 😅 !

A condition d’y mettre le prix, il existe des sièges coque pivotants, pour un meilleur confort d’installation là aussi.

Enfin, on trouve désormais sur le marché des modèles dos à la route en provenance des pays scandinaves adaptables de la naissance à l’aide d’un insert réducteur jusqu’à l’âge de 4 ans, pour une plus grande rentabilité.

On vous emmène encore un cran au dessus si tant est que vous n’ayez pas encore acheté votre poussette...

Le must semble être le siège-auto compatible Isofix et normes i-Size, ultra-léger - à peine plus de 4 kg - conçu en partenariat avec le spécialiste norvégien de la sécurité et clipsable sur une poussette.

Qui dit mieux ? 🙋‍♂️

❌ No go

Il vaut mieux éviter d’acheter un siège-auto de seconde main, même si cela est tentant au vu du rapport durée d’utilisation / prix. Il pourrait avoir subi un choc le rendant inopérant sans que cela ne soit forcément détectable🕵️.

Si vous comptez sur famille ou amis pour en récupérer un, assurez-vous qu’il n’y a pas eu d’accident et que toutes les pièces sont en bon état.

Allez, en route🚦!

Remarque : les liens fournis n'ont pour but que d'illustrer nos propos avec des exemples concrets, non pour promouvoir la marque. Nous vous invitons à faire votre propre étude de marché une fois le modèle choisi 😉

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie