Alan
Mascot @ Alan
1 aoûtSanté

💬 Témoignage : l'aventure des premières dents

L'apparition des premières dents chez les bébés, c’est un véritable programme ! L’expression “faire ses dents” donne d’ailleurs le ton : c’est un boulot pour les petits.

Pour y voir un peu plus clair et (tenter) de démêler le vrai du faux, nous avons interrogé plusieurs parents. 🦷

Pierre, papa du petit Alexandre, 4 ans

Je me souviens très bien de sa poussée dentaire. Tout simplement parce qu’elle s’est étalée sur 2 ans ! Quand certains enfants sortent leurs quenottes rapidement, Alexandre a traîné et a attendu ses 2 ans et demi pour que les dernières poussent.

Dire que c’était une période difficile serait exagéré. Mais à chaque dent (ou presque) il faisait une otite. Il y a eu de nombreux rendez-vous chez le pédiatre. J’étais à deux doigts de demander une carte de fidélité. Alexandre me faisait tellement de peine. Je lui répétais ‘“je sais que c’est dur, mais tu vas voir, après tu pourras croquer de délicieux gâteaux !” Ce n’est pas le mieux de promettre des sucreries. Mais c’est quand même plus sympa que de lui promettre des radis.

Pour moi, cette période a demandé de la patience, beaucoup de câlins (et de Doliprane). Mais aujourd’hui il peut sourire de toutes ces dents !

Olivia, maman de Mia, 8 mois

Depuis ses 3 mois, dès que Mia pleure, ses grands-parents accusent les dents. Au début, j’ai trouvé qu’il était un peu tôt, mais bon c’est mon premier enfant. Je m’en remettais donc à leur sagesse. Dès qu’elle bavait : les dents. Si elle mordillait ses doigts : les dents. Si elle pleurait alors qu’il n’était pas l’heure du repas, que la couche était changée : les dents. Au fil des mois, j’ai donc massé ses gencives, acheté un anneau de dentition à mettre au frigo (le froid calme la douleur). Pourtant, aucune quenotte à l’horizon.

Alors ma mère invoquait le dédoublement des gencives. Passage obligé pour que les fameuses dents puissent sortir. Mais la gencive n’était pas rouge, il n’y avait pas de signe d'inflammation. Rien !

Aujourd’hui Mia a 8 mois. Et devinez quoi? Elle n’a toujours aucune dent. Ma doc avait raison : on impute beaucoup de petits malheurs à la poussée dentaire. Pour la petite soeur ou le petit frère, je serai beaucoup plus zen !

Jean, papa de Nicolas, 2 ans :

Honnêtement, Nicolas n’a eu aucun soucis avec ses dents ! Je sais que ça peut être compliqué, pour les petits comme leurs parents. Mais ici rien à dire. C’est à partir de 6 mois que la première est sortie. À chaque dent, il était effectivement un peu ronchon, avait les joues rouges, mais ça ne durait pas plus d’une journée. Et pof, au matin, une dent toute neuve ! Pour les molaires c’était plus douloureux. Mais encore une fois, rien d’insurmontable. Par contre qu’est-ce qu’il bavait ! À tel point qu’il fallait lui changer son pull dans la journée parce qu’il était trempé !

Mais une amie nous a offert des petits bandanas à lui mettre autour du cou. C’est pratique et ça lui donne un air de cow-boy !

🦷🦷🦷

Finalement il y a autant d’histoires sur les premières dents qu’il y a d’enfants ! Chaque expérience est différente et si tout se passe généralement bien, il peut y avoir quelques complications. Petit conseil : quand certains parents sont sous l'eau, évitez de leur rappeler que 20 dents doivent sortir. 😇

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie