Olivia Mai
Insurance Product @Alan
20 déc 2021Tech & produit

Travailler chez Alan sans management

Beaucoup d’actuaires, juniors comme expérimentés, se posent la question de l’intégration chez Alan : comment progresser dans une organisation sans management ?

Olivia Mai, actuaire et Insurance Expert, nous éclaire sur le sujet et partage son vécu, après près d’un an chez Alan.

Coaching session at Alan
On préfère vous le dire, votre coach chez Alan ne vous permettra pas de botter en touche sur vos ambitions. Photo : Nguyen Thu Oai, Unsplash

Actuaire : Spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions de prévoyance sociale, d'assurances et de finances. (Larousse, 2021)

🤝 Coachs et système de buddy chez Alan

Lorsque j'ai commencé le processus de recrutement pour rejoindre Alan, j'ai parcouru des dizaines d'articles de blog et des podcasts sur la culture d'Alan.

Après avoir travaillé chez des assureurs traditionnels, je dois bien avouer que les concepts de transparence totale au sein d’une entreprise, de journées sans réunion et d’absence de management me semblaient totalement utopiques.

Après près d’un an en tant qu'Alaner, j'ai voulu mettre la lumière sur le fonctionnement de l'entreprise sans management.

En évoquant « entreprise sans management », on a des images d'anarchie totale qui nous viennent en tête

Bien que les Alaners n'aient pas de manager qui définisse leurs objectifs, fixe des délais et les évalue en fin de cycle, on est à mille lieues du chaos organisationnel !

En fait, c'est tout à fait l'inverse : le processus de développement de talent chez Alan est particulièrement bien rôdé, cela débute dès l'onboarding :

Lorsqu'une personne rejoint l'entreprise, elle est jumelée avec un “role buddy”, un coach et un *“culture buddy”* (autant vous dire que vous êtes entre de bonnes mains !).

Je me concentrerai sur les deux premiers et sur l’importance qu’ils occupent dans le parcours de chaque Alaner :

  • Le “role buddy” est le point de contact privillégié de la recrue à son arrivée. Il appartient à la même communauté pour faciliter son intégration (par exemple chez Alan, la communauté "Engineering", "Insurance"... etc). Il l'accompagne durant ses 6 premières semaines à naviguer dans la méthode de travail en désignant les personnes clés à rencontrer et en partageant les bons outils et ressources. Au-delà de cela, il se montre présent pour permettre à la recrue de ne pas se sentir seule dans ce nouvel environnement.

  • Vient ensuite le "Coach" ! Son objectif est simple : aider la personne coachée (le coachee) à grandir. Pour y parvenir, il redoublera de créativité et de persévérance : il accompagne dans l'acquisition de nouvelles compétences, techniques ou non, afin de pouvoir résoudre des problèmes plus complexes ou sur un périmètre différent.

Dans une plus large mesure, c'est aussi LA personne de confiance à qui s'adresser pour partager ses projets de carrière. Le coach permettra au coachee de se réorienter si ses missions actuelles ne sont plus en phase avec ses ambitions.

En résumé, les coachs ont pour objectif d’aider leurs coachees à être alignés avec leurs envies, tout en se développant. La combinaison gagnante role buddy et coach remplace le classique "manager" des entreprises traditionnelles.

📚 Perspectives d'évolution chez Alan

Chez Alan, nous embauchons des personnes, et non des rôles.

Cela signifie que les Alaners ont des opportunités à moyen/long terme afin d'évoluer à différents postes. Dans le même esprit, nous ne pouvons pas garantir à 100% à un candidat durant le processus de recrutement, ce sur quoi il travaillerait s'il nous rejoignait, car les priorités peuvent changer avec le temps.

À tout moment, si un Alaner ne se sent pas épanoui dans son rôle, nous essayons de trouver la meilleure configuration possible pour lui permettre de réussir, que ce soit à travers un changement de communauté, de projet ou de marché sur lequel il travaille.

De plus, les futurs Alaners sont recrutés par les membres de l'équipe avec laquelle ils travailleront, ce qui garantit un alignement complet avec les besoins de l'équipe.

Picture team office Valmy
Comme vous vous pouvez le voir sur cette photo, les besoins de l'équipe sont parfaitement alignés...

🎯 Comment se fixer des objectifs et organiser ses activités au quotidien

Mais… Si ni le “role buddy” ni le Coach ne gèrent directement vos tâches et objectifs, comment savoir ce sur quoi vous devriez travailler ?

Et bien, des objectifs à long terme (jusqu'à 3 ans) sont définis au niveau de l'entreprise. Lorsqu'un Alaner rejoint l'entreprise, il définit ses premiers objectifs avec l'aide de son coach et de sa communauté.

Les objectifs dépendent :

  • des besoins actuels ;
  • de ses intérêts ;
  • de son expérience.

L'Alaner rejoint alors le(s) “crew”(s) liée(s) au travail qu'il effectuera. Un “crew” est une équipe formée de manière temporaire afin de mener à terme un projet.

Objectives not found
"Error 404: objectives not found" Rassurez-vous, on vous accompagne 😊 . Photo : David Pupaza, Unsplash

Chaque “crew” est alors autonome dans la définition d'objectifs à plus court terme (cycles de 6 ou 7 semaines) afin de s'assurer que nous atteignons les objectifs de l'entreprise. En tant que membre d’un “crew”, il est de votre responsabilité semaine après semaine de décider sur quoi vous allez travailler pour vous assurer que les objectifs soient atteints.

En fait, il n'y a pas une personne qui fixe vos objectifs car les membres de votre “crew” et vous-même déciderez — ensemble — d'objectifs réalisables mais ambitieux.

Dans les cas où les ressources ne permettent pas d’atteindre les objectifs, nous définissons collectivement les priorités et acceptons de mettre certains projets sur pause afin de pouvoir nous concentrer pleinement sur ceux qui apportent le plus de valeur. Cela évite que certains Alaners travaillent sur 10 sujets différents et perdent en efficacité.

Les équipes sont généralement composées d'un mélange d'Alaners avec une expertise et ancienneté différentes, favorisant le bon déroulement du projet. Bien que les objectifs des crews soient définis au niveau de l’entreprise, les moyens pour y arriver ne le sont pas. Les crews sont ainsi autonomes dans leurs tâches et prises de décisions.

En plus de l'autonomie et la responsabilisation, ce système sans management présente de nombreux avantages, comme le fait de ne pas avoir à demander de validation pour vos vacances. On fait confiance à chaque Alaner pour prendre ses vacances quand bon lui semble (bien sûr, nous faisons de notre mieux pour nous coordonner pour avoir au moins quelques personnes de la communauté disponibles).

Vous informez publiquement les personnes avec lesquelles vous travaillez, mais aucune autorisation n'est nécessaire. Et ça, c'est chouette !

OOO Olivia's Mai
Olivia Mai
Insurance Product @Alan

Plus d'articles de Olivia Mai

La crème des articles alan

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie