Alan
Mascot @ Alan
17 marsTémoignage

Expliquer le coronavirus et le confinement aux enfants

Si les villes sont silencieuses depuis le confinement, l'ambiance est bien différente au sein de nombreuses familles françaises ! Comment trouver un équilibre dans ce nouveau quotidien ? Il est aujourd'hui essentiel de trouver les mots justes pour expliquer le coronavirus et ses conséquences à nos enfants. Barbara, une maman membre d'Alan nous partage ses expériences !

Alan et les enfants

Les recommandations du gouvernement étant de plus en plus strictes pour endiguer l’épidémie du coronavirus, il devient urgent d’expliquer à nos enfants ce que cette maladie change à nos vies. Comment trouver les mots justes, lorsque nous sommes nous-mêmes pris au dépourvu ?

En discutant avec d’autres parents, il est devenu évident que l’épidémie ne pouvait s’expliquer de la même manière à un tout petit ou à un adolescent.

Voici quelques éléments qui permettront à vos enfants de mieux comprendre le coronavirus et les mesures de confinement.

Raphaël, 18 mois

J’ai un bébé de 18 mois. Est-il trop petit pour que j’aborde avec lui la question du coronavirus ? S’il est assez éveillé pour comprendre qu’il ne peut pas manger le paquet de gâteau d’une traite (et croyez moi, il l’est) alors je peux discuter avec lui des changements qui s’opèrent dans son quotidien.

Si un tout petit ne sait pas encore s’exprimer, il comprend déjà bien des choses. Il est un membre à part entière de la famille et doit donc être intégré aux conversations, au même titre que les autres.

S’il ne sait pas ce qu’est un virus, il a déjà eu un rhume. Je peux donc lui expliquer que certaines personnes sont malades et qu’il doit rester à la maison pour ne pas attraper de microbes.

La plus grande difficulté avec un petit de cet âge est de canaliser son énergie. Occuper les journées d’un bébé, surtout lorsque l’on doit travailler à domicile, est un vrai challenge. Ici, il n’y a pas d’autre solution que de prendre son mal en patience et de le rassurer autant que possible - ce qui demandera pas mal de disponibilité !

Inutile de lui demander de mettre la main devant la bouche quand il tousse : vous savez déjà que votre bambin vous éternue au visage dès que l’occasion se présente ! C’est donc à vous d’être extrêmement soigneux et de respecter les règles d’hygiènes énoncées sur le site du gouvernement.

Lucie, 5 ans et Antoine, 7 ans

Mes amis ont une fille de 5 ans et un garçon de 7 ans. Même s’ils savent ce qu’est une maladie contagieuse, ils ont des questions !

Est-ce qu’ils peuvent tomber malade ? Il ne faut pas avoir peur d’être honnête : oui, c’est possible et c’est pour l’éviter que l’on doit rester à la maison.

S’ils se sentent bien et que leurs amis aussi, pourquoi ne peuvent-ils pas se voir ? Une personne peut être infectée sans avoir de symptômes. C’est ce qu’on appelle être porteur sain : on ne se sent pas malade mais on reste contagieux. Il faut donc faire très attention pour ne pas se mettre en danger les uns les autres.

Qu’est-ce que le confinement exactement ? S’ils savent déjà qu’il est important de rester à la maison, les règles sont encores plus strictes lorsqu’il s’agit d’être confiné chez soi. Les sorties ne sont plus seulement limitées, elles sont désormais interdites. Bien que cela puisse sembler injuste, il est important de faire comprendre aux enfants que ce n’est pas une punition. C’est une mesure nécessaire pour empêcher la maladie de se répandre.

Comment se déroule le quotidien lorsqu’on ne peut plus aller à l’école?

Qu’en est-il des devoirs ? Ce n’est pas parce que toute la famille est à la maison que ce sont les vacances ! Il est important de mettre en place un rythme scolaire, fixer des horaires pour les devoirs et les repas. Installer une routine est indispensable pour que les enfants ne soient pas trop perturbés. Ce qui leur permet de comprendre que vous travaillez aussi à la maison et que vous n’êtes pas toujours disponible.

Nous avons la chance aujourd’hui de pouvoir facilement échanger, par téléphone ou vidéo. C’est une manière pour eux de garder le contact avec leurs amis et famille.

À cet âge, les enfants peuvent appliquer les règles simples qui empêchent la propagation du virus. Il suffit de bien leur montrer et surtout de les respecter soi-même !

Et les plus grands ?

Si vous êtes des habitués des réseaux sociaux, vous avez sûrement remarqué la vague d’adolescents se réjouissant de la fermeture des collèges et lycées. S’ils semblent parfois désinvoltes, ils sont tout-à-fait capables de comprendre la gravité de la situation. N’hésitez pas à échanger avec eux pour connaître leur ressenti. Il est important de les inclure et de les responsabiliser.

Un adolescent connaît les concepts de responsabilité collective et de solidarité (je ne suis pas en danger, mais en me confinant je protège les autres). Demandez leur de suivre les cours à domicile avec sérieux, de vous aider pour les tâches ménagères, de s’occuper des plus petits si cela est possible. Mais un adolescent a aussi besoin d’être rassuré : vous restez le parent !

Quel que soit leur âge, il est indispensable d’accompagner vos enfants dans ce nouveau quotidien !

Le site Psycogitatio a publié une courte bande-dessinée sur le sujet, à lire avec vos enfants.

Nous avons également mis en ligne toutes nos réponses à vos questions sur le coronavirus. En particulier , nous vous donnons nos conseils pour gérer les contraintes liées au confinement.

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie