Benjamin Riveline
Account Executive @ Alan
1 juilTémoignage

Respire ou comment mieux prendre soin de son corps

Dès son lancement, Respire a choisi Alan pour s’occuper de son équipe.

On a rencontré Justine, co-fondatrice de Respire pour revenir sur la première année fulgurante de l’entreprise, les raisons qui l’ont menée à créer des produits d’hygiène qui prennent soin de leurs usagers et la vision à long terme de Respire.

Proposer des produits naturels pour l’hygiène du quotidien qui respectent notre corps. C’est la mission de Respire qui depuis son lancement en 2018 a déjà connu de nombreux épisodes : lancement d’un déodorant et d’une gamme de spray solaires, campagne de crowdfunding, distribution en grande surface...

Mini citron bergamote

Ecouter ses utilisateurs et prendre soin d’eux sont deux piliers de la construction des produits Respire mais aussi deux obsessions qu’on a développées chez Alan pour offrir la meilleure expérience et rendre la santé simple et intuitive.

Comment rendre un produit du quotidien sexy, bon pour la santé ? Justine raconte Respire un an après le déclic de l'entrepreneuriat.

Respire veut “Réinventer le déodorant qui prend soin de nous” - Pourrais tu nous raconter les débuts de Respire ?

Respire est né de mon histoire personnelle. J’ai toujours été très sportive et j’essaie de mener une vie saine. En 2018, j’ai remarqué une boule qui se formait au niveau de ma poitrine. Rapidement la tumeur a été diagnostiquée comme bénigne, les médecins n’ont pas pu identifier l’origine de celle-ci mais m’ont averti qu’elle était potentiellement liée aux déodorant que j’utilisais.

J’utilisais pourtant un déodorant réputé sain, de qualité, acheté en pharmacie. J’ai donc commencé à être encore plus attentive aux produits que j’utilisais, à lire les notices, à scanner les codes-barres sur des applications etc… Je me suis rendue compte que j’avais finalement le choix entre des déodorants contenant des ingrédients controversés, des déodorants bon pour le corps mais pas efficaces, pas agréables à l’odeur ou bien des produits sous forme de pâtes qui m’étaient désagréables à utiliser au quotidien.

Mise en scène Unboxing

Comment as-tu rencontré Thomas, ton co-fondateur? Comment se sont organisées les choses avec lui?

Thomas, qui avait déjà revendu une première startup, est un passionné du secteur des cosmétiques et cherchait une nouvelle aventure à lancer. Son expérience, mon histoire personnelle et la communauté qui s’est construite autour du projet ont tout naturellement mené à créer ensemble Respire en mai 2018.

Depuis on s’applique à réaliser la mission de Respire, offrir des alternatives d’hygiènes du quotidien avec des produits naturels mais tout aussi efficaces et agréables au niveau sensoriel. Cet équilibre que je ne retrouvais dans aucun des produits existants.

Nous avons d’abord sorti un déodorant, une crème solaire cet été mais l’univers des possibles est immense. Gel douche, shampooing, après-shampooing, crème hydratante, maquillage, démaquillant… tous ces produits font partie de notre quotidien et il y a une envie croissante des utilisateurs de comprendre ce qu’il y a dedans.

Une particularité de Respire est d’avoir repensé le déodorant depuis le début, en s’appuyant sur une forte communauté d’utilisateurs. Quel a été son rôle ?

La communauté est avant tout ce qui m’a motivée à lancer Respire, c’est elle qui m’a donné confiance en moi pour démarrer l’aventure. J’ai réalisé ma thèse sur le sport et les réseaux sociaux, j’ai compris à ce moment là qu’une communauté forte avait un réel potentiel pour agir sur les comportements des gens, les faire aspirer à des modes de vie plus sains.

Ensuite, la communauté a été constamment présente dans l’élaboration des produits, des packages et nous échangeons constamment avec eux ! J’ai commencé par proposer de rencontrer certains followers, rapidement nous avons ouvert le Respire Club pour échanger, comprendre les besoins, entendre ce qui était attendu de la part des utilisateurs. Le mini-déo par exemple est une idée des utilisateurs, tout comme la couleur, le design et le drapeau français Made in France.

Quelques jours avant le lancement, nous avons juste annoncé le nom de notre marque et la date de lancement, le premier jour on vendait nos 1500 premiers déodorants.

Respire a choisi Alan dès son lancement. Quand on évoque “complémentaire santé”, à quoi penses-tu ?

Un sentiment de rejet. Après le lancement de Respire on a dû commencer à se pencher sur les questions administratives : santé, paye, assurance et tout le reste. On a besoin de concentrer 100% de notre énergie sur le développement de nos produits, comprendre nos utilisateurs et penser au futur de Respire. En signant notre premier CDI on s’est rendu compte qu’on n’avait absolument pas de temps à perdre avec des démarches et de la paperasse. Personne n’a besoin de perdre du temps à faire de l’administratif, Alan nous permet de nous concentrer sur ce qui nous importe réellement : offrir les meilleurs produits d’hygiène du quotidien, naturels et bon pour le corps.

Simplifiez-vous la vie avec alan !

Des garanties claires, 0 papier, un service client humain.
Découvrez Alan

Ta réaction une fois que tu as utilisé Alan ?

J’ai la chance de ne pas aller beaucoup chez le médecin. Mais savoir qu’Alan s’occupe de moi, me permet de me concentrer sur le développement de Respire, sans gérer le moindre papier et c’est très rassurant !

Suivez les news de Respire sur Instagram et respire.co !

Benjamin Riveline
Account Executive @ Alan

Plus d'articles de Benjamin Riveline

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie